Contribution à la lutte contre les stéréotypes

Publié le par Théâtre du Royaume d'Evette

En 2014, lors d'une rencontre entre la Ligue de Droits de l’Homme et Solidarité Femmes a germé l’idée d’une collaboration entre les deux associations autour de la promotion de l’égalité entre les filles et les garçons, les hommes et les femmes, dans un contexte national alors marqué par une opposition forte de certains mouvements aux « ABCD de l’Egalité ». Dès le départ, les deux associations ont souhaité réfléchir collectivement pour créer un outil qui soit pertinent et qui puisse permettre de rencontrer les jeunes sur des problématiques qui leur sont quotidiennes et familières.

Une collaboration avec le département Carrières Sociales de l’IUT de Belfort, pendant l’année scolaire 2015 2016, a permis de mobiliser trois groupes d’étudiants sur ces questions. A travers leurs recherches et l’élaboration d’outils de sensibilisation, ce partenariat a montré que les stéréotypes concernant les rôles sociaux des hommes et des femmes étaient encore bien présents chez les jeunes. Parmi les outils expérimentés, le théâtre "forum" est apparu comme un médium pertinent pour créer du débat et de la réflexion.

La partie théâtrale est assurée par des comédiens amateurs sous couvert du Théâtre du Royaume d'Evette. Le forum s'appuie sur une douzaine de saynètes qui abordent des thèmes tels que la répartition des tâches domestiques, les premières relations amoureuses, le choix des jouets, les métiers, les apparences...

Le 12 avril 2017, une première séance de théâtre forum a eu lieu au Centre culturel de la Pépinière à Belfort. D'autres suivront.

Les structures intéressées peuvent contacter le Théâtre du Royaume d'Evette via ce blog ou la section belfortaine de la Ligue des droits de l'Homme à l'adresse belfort@ldh-france.org  .

 

Comédiens et public au centre culturel de la pépinière.

Comédiens et public au centre culturel de la pépinière.

"On ne peut compter que sur les filles, elles sont bien plus soigneuses et volontaires que les garçons".

"On ne peut compter que sur les filles, elles sont bien plus soigneuses et volontaires que les garçons".

Une jeune fille remplace l'une des comédiennes et avance ses arguments.

Une jeune fille remplace l'une des comédiennes et avance ses arguments.

"A quoi ça sert de former les filles à des métiers dans lesquels elles ne trouveront pas de travail ?"

"A quoi ça sert de former les filles à des métiers dans lesquels elles ne trouveront pas de travail ?"

Un garçon défend l'orientation peu conventionnelle de sa soeur qui veut devenir carrossière.

Un garçon défend l'orientation peu conventionnelle de sa soeur qui veut devenir carrossière.

"Les hommes sont plutôt dans l'abstrait, dans le raisonnement. C'est pour ça que les garçons réussissent mieux en maths".

"Les hommes sont plutôt dans l'abstrait, dans le raisonnement. C'est pour ça que les garçons réussissent mieux en maths".

Publié dans Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article