Rentrée du Royaume d'Evette : entre arts et mémoires.

Publié le par Théâtre du Royaume d'Evette

La Renaissance (Noël Thomann)

La Renaissance (Noël Thomann)

En cette rentrée 2019, le Royaume d'Evette se produira dans trois lieux différents, le Centre culturel et social Michel Legrand de la Pépinière, l'Université de Technologie de Belfort Montbéliard et la Tour 41.

Au CCS Michel Legrand : samedi 28 septembre 2019 à 20h30, Ploutos et Prométhée :

Le bâtiment qui abrite le centre socio-culturel est emblématique de l'idée que se faisait Michel Legrand de l'éducation populaire, à la fois sociale et culturelle, au sens où  la culture est un levier de transformation sociale. Aujourd'hui, malheureusement, dans de nombreux centres socio-culturels, le service rendu s'est substitué à l'engagement. Et l'éducation populaire n'y est plus que l'ombre d'elle-même.

Sur la façade du bâtiment a été fixée récemment une sculpture de Noël Thomann intitulée Renaissance. Celle-ci a été réalisée dans les ateliers du Foyer l'Etape à Cravanche (aujourd'hui détruit) avec des jeunes en formation de métallier-soudeur. Un geste fort de la part du sculpteur, un geste qui s'inscrit dans l'esprit de l'éducation populaire.

 

Façade du CCS Michel Legrand

 

A l'UTBM, le jeudi 10 octobre à 18h30, 

Prométhée dans le grand amphi du Pont, un énorme bâtiment posé sur des arches, usine à savoirs de fer, de verre et de béton, comme un défi jeté aux fake news , au fétichisme et à l'obscurantisme. Dans ce cargo immobile chargé de sciences et de techniques, le mythe antique de Prométhée va se confronter à la modernité.

Un débat animé par le Pôle humanités de l'UTBM suivra la représentation sur le thème : les techniques servent-elles le développement humain ou le menacent-elles ? 

 

 

A la Tour 41, le vendredi 18 octobre à 21h, lecture de Bref hommage à  une comédienne disparue dans le cadre de la Nuits des Arts.

Il  y a trois raisons à cette lecture d'une pièce qui fut jouée deux ans avant la chute du Mur de Berlin.

D'abord le lieu, avant d'être dédiée aux beaux-arts, la salle annulaire de la Tour 41 était une salle de théâtre où le Royaume d'Evette s'est produit de nombreuses fois à l'invitation du Théâtre du Pilier.

Ensuite, la proximité du 30ième anniversaire de la chute du Mur de Berlin dont un fragment est exposé à l'entrée du musée.

Enfin, nombreux sont les artistes qui, aujourd'hui, sont emprisonnés en Turquie, en Chine, en Russie ou ailleurs. Certes dans des conditions qui n'ont rien à voir avec le goulag, mais la liberté ne se mesure pas au degré d'enfermement ou de persécution.

 

Représentation de Bref Hommage dans la salle annulaire en 1987.

 

Publié dans Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article