10/09/2011 La Grange Burcklé

Publié le par Théâtre du Royaume d'Evette

La Grange Burcklé est un objet improbable venu de nulle part qui a surgi au milieu des ateliers municipaux à Masevaux. A moins que ce ne soit une mauvaise graine qui a poussé là, en dépit des lois de la nature comme une belle fleur sur un talus au bord de la route. La Grange Burcklé a des rites: début des spectacles à vingt heures, entracte, pot de l'amitié à la fin du spectacle, mais pas de chaufffage. La Grange Burcklé n'est pas une grenouille, elle ne cherche pas à se faire aussi grosse que le boeuf de Bussang. Elle mène son chemin sans se soucier des grandes institutions. En général, elle est pleine comme un oeuf quand il y a tant de salles qui ne sont que des coquilles vides. La Grange Burcklé est une friche, un hangar miraculé. On n'y a pas vu la Sainte Vierge. On y croise bien une sorte de grand prêtre qui officie avant, pendant et après le spectacle, mais c'est un mécréant. La Grange Burcklé n'est pas un lieu saint, on n'y va pas en pélerinage. La Grange Burcklé est une marmotte, elle hiberne à partir de la mi-octobre. Elle a fait son gras et elle se couche, repue et sereine.

Allez-y, il est encore temps, avant les premières chutes de neige.

 

Théâtre amateur Belfort

Publié dans Dramaturgies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article