13/11/2011 Un radiateur bien placé

Publié le par Théâtre du Royaume d'Evette

Un radiateur bien placé.

 

L’entrée du Foyer Rural de Rougemont le Château est chauffée par un radiateur d'un seul tenant, en demi cercle, de trois à quatre mètres de diamètre. Placé au centre de la pièce, il entoure l’escalier qui descend au sous-sol. Sa capacité de chauffage est telle qu’il pourrait chauffer un hall de gare. Ce radiateur a une valeur symbolique forte. Il est le témoin d’une époque où l’intérêt porté à la valeur économique était bien inférieur à celui porté à la valeur culturelle. Aujourd’hui, c’est l’inverse ; la calculette passe avant la plume. Lorsqu’on démolira le Foyer Rural de Rougemont le Château, il faudra le mettre au musée. D’ailleurs, on pourra également y mettre la quarantaine de spectateurs qui, samedi dernier, sont venus au Foyer assister à une pièce de théâtre inspirée de la rencontre d’un auteur dramatique allemand du XVIII ième siècle et d’un pasteur illuminé dans une vallée perdue des Vosges du Nord.

Publié dans Journal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article