Le théâtre et son trouble

Publié le par Théâtre du Royaume d'Evette

02/12/12

 

 

Deux catastrophes menacent le comédien, l'extinction de voix et le trou de mémoire. Or, s'il est possible à un unijambiste ou un zérojambiste de se transformer en bombe jamaïcaine sur les pistes de tartan grâce à des prothèses de jambes en carbone, on attend toujours les cordes vocales en téflon ou les puces cérébrales qui lui épargneront tous ces désagréments. En conséquence il vaut mieux prévenir que guérir. Quelques conseils : éviter les coups de froid, pas de tabac, pas de sexe, pas d'alcool mais de l'eau en abondance, pas de chants, de fous-rires, de colères ou de cris, éviter de tousser, pas de fatigue ni de stress (renoncer au travail notamment aux métiers d'enseignant, de chauffeur de salle, de téléconseiller, d'animateur radio...), fuir la pollution, se vacciner contre la grippe, contenir les reflux gastro-oesophagiens, proscrire les allergies et les inflammations, ne pas avaler de sabre ou d'arête de poisson, éviter de monter, de descendre ou de tourner la tête (ça crée des distorsions de pression dans le larynx), porter en permanence un masque buccal. Bref, vivre en ermite dans une caverne profonde et bien chauffée avec une réserve d'eau minérale à portée de main (un abri antiatomique serait préférable mais attention aux coûts de location). Si toutefois, vous n'aimez ni la solitude ni la spéléologie, voici des mesures qui vous permettrons de continuer à vivre comme tout le monde : apprendre le langage des signes et installer un prompteur au-dessus de la scène pour une traduction simultanée (99,99% des spectateurs ne comprennent pas le langage des signes), parler en faisant vibrer un muscle de l’œsophage, utiliser un porte-voix à piles (on en trouve pour une poignée d'euros sur les sites de ventes d'occasion en ligne) et, si cela ne suffit pas, ablation du larynx et son remplacement par un mini lecteur MP3 avec amplification wi-fi ou, encore mieux, arrêter le théâtre et pratiquer le mime.

(A suivre : le trou de mémoire).

 

théâtre amateur belfort

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article